Entremet·Non classé

Bûche Vanille caramel


Est-ce que je viens ressusciter ce blog après plus d’un an d’absence ? Absolument ! Il paraît que c’est la saison des miracles… Disons que la naissance de numéro 4 a un peu rebattu les cartes pendant quelques temps ! J’espère reprendre ce blog en main. On va dire que je prends un peu d’avance sur ma résolution 2023 😉. Je n’ai jamais cessé de partager mes recettes sur Instagram, plus facile pendant cette période intense ! Je vais tacher de rattraper mon retard par ici mais en attendant si vous ne voulez rien rater vois pouvez me suivre juste ICI.

Pour ce retour, je vous présente ma première bûche de l’année. Elle a été faite pour être le plus simple possible. Les goûts ont été votés sur Instagram et j’ai fait un gros effort sur moi pour ne pas en rajouter 😅. Donc simple. Et sans matériel sophistiqué. Idéalement bien sûr il faut un moule à bûche. Mais rien ne vous y oblige ! Après tout avec une jolie déco « Noëlesque » n’importe quel gâteau peut faire son petit effet effet sur votre table de fêtes ☺️.

Au niveau de la composition, nous avons une ganache montée à la vanille, un caramel au beurre salé en insert, un biscuit madeleine avec un croustillant praliné. Le seul point un peu technique sera le caramel. Mais vous avez toutes les astuces pour le réussir dans l’article dédié. Jai mis un simple caramel et non un crémeux pour simplifier au maximum et ainsi pas besoin de thermomètre. L’insert n’est donc pas très important car le caramel prendrait trop le dessus autrement. Idem pour la décoration. Pas de glaçage, ni de flocage. Ceci dit rien ne vous empêche de faire un glaçage au caramel ou un flocage velours blanc en bombe. Et sur le dessus j’ai mis des branches de romarin ! Tout simplement parce qu’il pullule dans mon jardin et qu’il donne plutôt bien l’illusion de sapin ! En embout de bûche, j’ai mis de simples biscuits pain d’épices.

Au niveau du planning, vous pouvez réaliser le caramel bien en avance ! Dès maintenant en fait. Pensez à faire votre ganache la veille (au minimum 4h en avance, mais je vous conseille de la faire la veille). Il faudra quelle soit bien froide pour être montée en chantilly. Donc caramel : quand vous voulez. Ganache la veille du montage. Le montage, au moins la veille de la dégustation pour qu’elle prenne bien au congélateur et que vous n’ayez aucun soucis au démoulage. Vous pouvez la faire plusieurs semaines en avance et la conserver au congélateur. Pensez à la sortir au moins 4h avant pour qu’elle soit bien décongelée.

Allez trêve de bavardage, on passe à la recette ! Et si vous avez la moindre question, n’hésitez pas, je me ferai un plaisir de vous répondre.


Ingrédients

Caramel beurre salé

  • 85g de sucre
  • 26g de beurre demi-sel
  • 75ml de crème liquide entière
  • 1g de fleur de sel

Biscuit madeleine

  • 50g de beurre
  • 1 œuf
  • 30g de sucre
  • 50g de farine
  • 1cc rase de levure
  • 1 pincée de sel
  • 1cc de vanille liquide

Ganache montée vanille

  • 2 gousses de vanille
  • 150g de chocolat blanc
  • 120g + 310g de crème liquide ENTIERE
  • 1 feuille de gélatine
  • 1cc de vanille liquide

Croustillant praliné

  • 80g de pralinoise (tablette chocolat praliné)
  • 45g de crêpes dentelles

Matériel

  • Un batteur
  • Un moule à bûche ( mais vous pouvez tout à fait utiliser un cercle classique ou un moule de 18/20cm)
  • Un moule à cake ou une simple plaque en silicone pour cuire le biscuit madeleine.
  • Eventuellement une poche à douille pour couler le caramel (facultatif)
  • Si possible un mixeur plongeant ou tout autre mixeur pour lisser la ganache.


Le caramel au beurre salé

Je vous laisse aller voir le déroulé de la recette ICI.


La ganache montée à la vanille.

Dans une petite casserole, mettez 120g de crème liquide entière. fendez vos gousses de vanille en 2, grattez les graines avec la pointe d’un couteau. Ajoutez les graines et les gousses dans la casserole. Faites chauffez la crème. Coupez le feu et laissez la vanille infusée 2h (ou plus).

Une fois la vanille infusée, retirez les gousses. Pesez la crème et complétez pour revenir à 140g.

Mettez la gélatine à réhydrater dans un grand bol d’eau froide.

Faites fondre le chocolat blanc. Faites chauffer les 120g de crème liquide, ajoutez-y hors du feu la gélatine réhydratée. Puis versez la crème chaude en 3x minimum sur le chocolat blanc. Entre chaque ajout, mélangez vivement avec une maryse du centre vers l’extérieur pour créer une émulsion.

Ajoutez le reste de crème liquide froide et la vanille liquide. Mixez au mixeur plongeant pour avoir une texture parfaitement lisse. Filmez au contact et mettez au réfrigérateur pour minimum 4 heures.


Le biscuit madeleine

Commencez par réaliser un beurre noisette. Mettez le beurre dans une casserole et faites chauffer à feu doux. Le beurre va mousser, « chanter » (si si) et prendre une couleur dorée. Quand le beurre cesse de chanter, fait de grosses bulles et sent bon la noisette, c’est prêt ! Débarrassez le dans un bol, sinon il risque de continuer de cuire et de cramer.

Vous trouverez plus de détails et de photos sur cette recette de financiers.

Préchauffer le four à 180°.

Mélangez l’œuf, le sucre et la vanille. Ajoutez la farine, la levure et le sel. Mélangez bien pour avoir une pâte lisse. Ajoutez le beurre noisette refroidi.

Coulez la pâte dans votre moule à cake (à défaut vous pouvez essayer de l’étaler sur une plaque ou une feuille de papier sulfuriser en lui donnant la forme de votre moule à bûche). Enfournez pour 15 min environ. A la sortie du four, démoulez et laissez refroidir.


Le croustillant praliné

Faites fondre la pralinoise. Ajoutez les crêpes dentelles émiettées, mélangez bien avec une cuillère. C’est fini !


Montage.

Avant tout, je vous conseille de mettre votre moule à bûche au congélateur 30 min avant de commencer le montage (ou plus bien sûr), cela facilitera la prise au froid de la ganache avant de couler le caramel.

Coupez le côté bombé de votre biscuit madeleine pour avoir un biscuit bien plat. Pensez à garder les chutes pour combler les trous, si jamais votre biscuit est plus court que votre moule à bûche. Etalez le croustillant sur le biscuit madeleine et tassez.

Reprenez votre ganache bien froide du réfrigérateur. Montez la à l’aide d’un batteur ou d’un robot. Elle doit avoir une texture de chantilly et se tenir. Mais attention de ne pas trop la monter au risque de la voir grainer.

Mettez deux tiers de la ganache dans le moule à bûche. Remontez-la sur les bords pour tapisser tout le moule. Placez le moule 10min au congélateur avant de couler votre caramel à l’aide d’une poche à douille (marche aussi avec un sac congélation) ;). Coulez le reste de votre ganache. Placez le biscuit madeleine avec le croustillant (côté croustillant à l’intérieur), appuyez doucement pour faire remonter la ganacge sur les cotés. Lissez et placez la bûche au congélateur pour une nuit.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.